Développer la confiance en soi





"La confiance en soi, c’est l’estimation réaliste des ressources nécessaires pour affronter une situation donnée." (S.Goetz)

Avoir confiance en soi nécessite de reconnaître nos points forts et moins forts et d’en faire nos alliés. La confiance en soi se construit par l’action au travers d’objectifs honorés par des actes.


En clair : pas d’actes, pas de confiance en soi qui se développe...


L’idée donc lorsque l’on manque de confiance en soi, c’est de sortir de sa zone de confort par de petites actions réfléchies et menées à terme qui viendront nourrir cette fameuse confiance nécessaire à l’élaboration de tous projets.


Exemple : je suis phobique social et j’ai peur de communiquer sur les réseaux à propos de mon business --> Je me lance un défi perso de communiquer chaque jour sur un réseau social en allant crescendo dans l’exposition (un texte pendant 3-4 jours, puis une photo pendant 3-4 jours, puis une vidéo pendant 3-4 jours, puis un webinaire, puis….puis…


L’idée ? C’est de vérifier par la pratique qu’il y a peu de chance que quelque chose de redouté se passe réellement (comme des mauvais commentaires).


Cette manière de faire est un moyen utile lorsque l’on veut communiquer mais que l’on ose pas. Ne pas communiquer parce que l’on aime pas ça est autre chose. Il ne faut pas vous forcer à faire ce genre de challenge si vous n’aimez pas ça ou ne voyez, par exemple, pas l’utilité des réseaux sociaux.


Dans ce cas, comme communiquer est quand même nécessaire pour vous faire connaître, établissez votre propre stratégie selon vos talents et sorties de zone de confort acceptables : bouche-à-oreille lors de vos stages, écriture d’un livre, vidéos créatives, podcast engageant, déléguer et engager un community manager…



Comment savoir si je manque de confiance en moi ?


Un manque de confiance en soi peut se traduire par :


  • Un leadership étouffé (ne pas s’affirmer, oser, demander…)

  • Un retrait physique (se cacher, se mettre à l’écart, ne pas parler en public…)

  • Une prise d’initiatives limitée (procrastiner une idée pourtant réjouissante, faire toujours de la même manière et espérer un résultat différent…)



Quelle différence entre confiance en soi et estime de soi ?


La confiance en soi peut se traduire par « combien je me sens CAPABLE ».

L’estime de soi peut se traduire par « combien je me sens VALABLE ».


La première fera généralement référence aux capacités, la seconde aux valeurs et aux croyances. Elles induisent toutes deux un jugement de soi et provoque l’inaction au final.



Quelle petite action allez-vous mettre en place, dès aujourd’hui, pour augmenter votre confiance en vous ?